Skip to content Skip to footer

Bronchiolite : Tout ce que les parents doivent savoir

La bronchiolite est une inflammation des petites bronches (bronchioles)

La bronchiolite suscite des préoccupations croissantes à Madagascar. Les parents se retrouvent souvent démunis face aux défis graves que représente cette maladie. Quand un enfant développe des symptômes tels que de fortes fièvres persistantes et des difficultés respiratoires, l’angoisse s’installe rapidement. 

Face à cette réalité, il est naturel que les parents se posent des questions légitimes : Que faire si mon enfant a une fièvre persistante ? Comment savoir si sa respiration est normale ? Comment puis-je protéger mon enfant contre cette maladie ?

Si vous êtes un parent confronté à la bronchiolite ou désireux de mieux comprendre cette maladie pour protéger votre enfant, continuez à lire pour obtenir des informations vitales.

Présentation de la bronchiolite

La bronchiolite est une inflammation des petites bronches (bronchioles), principalement chez les enfants de moins de deux ans. C’est une affection virale hautement transmissible qui se manifeste par des symptômes similaires à un simple rhume, tels que des écoulements nasaux et des toux sèches, mais elle peut évoluer rapidement vers des difficultés respiratoires plus sévères.

Selon le Pr Lova Ravelomanana, pédiatre et directeur du Centre hospitalier mère/enfant à Ambohimiandra, cette maladie peut entraîner une détresse respiratoire critique, mettant la vie de l’enfant en danger si elle n’est pas traitée de manière appropriée [1].

La bronchiolite est souvent causée par des virus respiratoires, tels que le virus respiratoire syncytial (VRS), et peut se propager facilement par contact direct ou par inhalation de gouttelettes en suspension dans l’air. Les enfants peuvent contracter la bronchiolite plusieurs fois au cours d’une même saison, et des recherches suggèrent qu’une bronchiolite précoce peut augmenter le risque de développer de l’asthme par la suite [2].

Le temps d’incubation de la maladie est d’environ 4 jours et la durée de la contagiosité varie en moyenne de 3 à 8 jours.

Connaître les symptômes et les facteurs de risques associés à la bronchiolite est essentiel pour les parents afin de pouvoir agir rapidement en cas de besoin et garantir le bien-être de leurs enfants.

Symptômes et risques associés à la bronchiolite

Les symptômes de la bronchiolite peuvent varier en gravité. Les signes les plus communs comprennent :

  • une fièvre persistante,
  • une respiration sifflante ou rapide,
  • une toux sévère,
  • une fatigue extrême.

Ces symptômes peuvent être inquiétants pour les parents, car la maladie peut rapidement s’aggraver, entraînant une détresse respiratoire sévère, et parfois, le décès. 

Pour savoir si la respiration de votre enfant est anormale, observez-la attentivement. Une respiration rapide ou sifflante, une difficulté à respirer ou un enfoncement des espaces entre les côtes pendant la respiration peuvent être des signes de détresse respiratoire.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes, il est important de consulter immédiatement un médecin, surtout chez les enfants de moins d’un an, qui sont plus vulnérables. Ne tardez pas à agir, car une intervention rapide peut aider à prévenir des complications graves.

La Bronchiolite : prévention et traitement

Prévention et traitement de la bronchiolite

À l’heure actuelle, il n’existe pas encore de vaccin contre l’infection au VRS.

Pour protéger votre enfant contre la bronchiolite, il est crucial de prendre des mesures préventives efficaces et de connaître les options de traitement disponibles.

Prévention

Tout d’abord, la prévention joue un rôle essentiel dans la réduction du risque de contracter la maladie. Évitez tout contact avec des personnes malades, en particulier lors des pics saisonniers de bronchiolite. Encouragez également une bonne hygiène, en vous assurant le lavage des mains régulièrement et en limitant son exposition à des allergènes ou des environnements surpeuplés.

Évitez l’exposition à la fumée de tabac et à d’autres irritants respiratoires, car cela peut aggraver les symptômes de la bronchiolite. 

En outre, favoriser l’allaitement exclusif pendant les six premiers mois de vie de votre enfant peut aider à renforcer son système immunitaire et à réduire le risque de contracter des infections respiratoires,

Un traitement à base d’anticorps monoclonaux peut être injecté chez les nourrissons prématurés et les jeunes enfants atteints d’affections cardio-pulmonaires afin de prévenir toute infection au virus respiratoire syncytial.

Traitement

La bronchiolite est une maladie bénigne qui dure 7 à 12 jours et son traitement est principalement symptomatique. Toutefois, elle peut entrainer des complications chez les prématurés et les bébés ayant un système immunitaire affaibli. Le traitement se concentre essentiellement sur la gestion des symptômes, ce qui peut inclure le lavage nasal avec du sérum physiologique, la kinésithérapie respiratoire pour aider à expulser les sécrétions bronchiques, et, dans certains cas, l’administration d’oxygène supplémentaire. Il convient de noter que la kinésithérapie respiratoire n’est pas toujours nécessaire dans tous les cas de bronchiolite. Les médecins peuvent recommander l’utilisation de bronchodilatateurs pour aider à ouvrir les voies respiratoires et à faciliter la respiration de votre enfant. [3]

Dans certains cas, des médicaments antiviraux peuvent aussi être prescrits, surtout si la bronchiolite est causée par le virus respiratoire syncytial (VRS)

Voici quelques conseils pratiques pour prendre soin de votre enfant atteint de bronchiolite :

  • Encouragez-le à boire régulièrement de petites quantités de liquide, que ce soit du lait maternel, de la préparation pour nourrissons ou une solution électrolytique
  • Pour soulager la congestion nasale et faciliter sa respiration, utilisez une solution saline pour dégager son nez avant les repas et les boires.
  • En cas de douleur et de fièvre, vous pouvez lui donner du paracétamol en suivant les instructions de dosage adaptées à son poids.
  • Pour favoriser une respiration plus aisée pendant le sommeil, surélevez légèrement la tête de son lit en plaçant des oreillers sous le matelas.
  • Veillez à maintenir une température de chambre confortable, idéalement entre 20 °C et 25 °C.
  • Assurez-vous de ne pas fumer à l’intérieur de la maison et évitez autant que possible l’utilisation d’un poêle à bois pour chauffer la maison.

Évitez d’administrer à votre enfant des sirops contre la toux, car ils ne sont pas recommandés pour les enfants de moins de six ans. Assurez-vous de suivre attentivement les recommandations de votre médecin et de lui administrer tout médicament prescrit selon les indications.

Présentation de la Bronchiolite

La bronchiolite peut être source d’inquiétude pour de nombreux parents. Cependant, en comprenant mieux cette maladie et en prenant des mesures simples pour la prévenir, nous pouvons protéger nos enfants contre ses effets potentiellement graves.

Si vous êtes préoccupé par la santé respiratoire de votre enfant ou si vous avez besoin de conseils supplémentaires, n’hésitez pas à vous adresser à la Pharmacie Hasimbola. Notre équipe chaleureuse et compétente est là pour vous fournir le soutien et les informations nécessaires pour maintenir votre famille en bonne santé et en sécurité.